Notre avenir en commun



LA NUPES A L’OFFENSIVE !

Le premier tour des législatives le confirme : le président Macron subit un revers important de son projet antisocial, antiécologique, antidémocratique. La Nouvelle unité populaire écologiste et sociale (NUPES) est partout à l’offensive pour redonner du sens et de l’espoir dans une société de droits sociaux, de vraie bifurcation écologique, d’égalité, de solidarité.

Continuons à mobiliser pour une majorité NUPES à l’Assemblée !


Avec quelle place pour nos activités citoyennes ?

Lors de notre dernière visioconférence (30 avril), avant la création de la NUPES, nous avions convenu de nous revoir, fin juin 2022, pour faire le point et envisager un rendez-vous à l’automne.

La proposition est donc une visioconférence des référents·es 2022 (vraiment) en commun, le vendredi 1er juillet (19 h 30-21 h 30).

Avec la NUPES, tout a changé dans le paysage de la gauche et de l’écologie politique. Excellente nouvelle ! Mais où va-t-on ? Est-ce un changement durable ? Quelle peut être notre place ?


Nous vous proposons donc de réfléchir à notre avenir commun. Pour ce faire, voici quelques questions (non limitatives) afin de lancer la discussion du 1er juillet.

  1. Faisons le point : Comment s’est passée votre campagne législative ? Dans la NUPES ? Avec un Comité de campagne locale ? Avec toutes les forces politiques de l’accord national ? Avec des initiatives pour susciter la participation citoyenne ? Y a-t-il eu des problèmes ?

  2. Un Parlement : La NUPES a mis en place un « Parlement national » d’environ 500 personnes, représentant les forces politiques, mais aussi des acteurs et actrices des mouvements sociaux et citoyens. Est-ce une bonne idée ? Est-ce que cette formule s’est étendue dans votre circonscription ? (Rappel : nous avons demandé à participer, en tant que « coordination 2022 VEC », au Parlement de la NUPES).

  3. NUPES durable ? La NUPES doit-elle se prolonger durablement dans la vie politique nationale ? Si oui, comment ? Selon quelle architecture et quel fonctionnement démocratique ? Ne faut-il pas demander la généralisation de « parlements locaux », à l’animation desquels nous participerions ? Quel pourrait être le rôle de ces « parlements » ? Agir avec les député·es ? Discuter des lois ? Mener des campagnes ?

  4. L’apport citoyen : L’appel 2022 (vraiment) en commun s’est constitué (avec d’autres) à un moment (automne 2020) où les forces politiques étaient en concurrence. Elles sont maintenant unies. C’est ce que nous souhaitions. Mais cela rend-il toujours utile l’existence de réseaux citoyens ? Pourquoi ? Une union de partis politiques suffit-elle ?

  5. Rendez-vous : Êtes-vous favorable à une rencontre plus large (en présentiel) à l’automne ? Comment faudra-t-il la nommer ?

Nous attendons vos réflexions ! Écrire à contact@2022vec.fr

À bientôt !



39 vues0 commentaire